Espace Presse

Concorde – Paroisses de Charbonnières

RCF – Les Bonnes ondes

Extrait de l’émission de Novembre 2016

Depuis 91, Elisabeth Confavreux quitte régulièrement le Rhône pour soutenir le développement d’un petit village au Sénégal. Une aventure qu’elle raconte dans “Nouvelle Vie”.

Un coeur moitié français, moitié africain. C’est celui d’Elisabeth, dite “Djankelé” en dialecte diola. C’est au cours d’un congé humanitaire accordé par son entreprise que cette technicienne supérieure de laboratoire a débarqué à Youtou, petit village perdu dans la brousse sénégalaise, à 500 kms de Dakkar. Depuis, à travers son association, elle revient une à deux fois par an pour aider les habitants à développer leur autonomie, école, santé ou commerces.