Youtou ?

Histoire du village

Le village de Youtou est situé dans le milieu insulaire du delta du fleuve Casamance, à environ 40 km de Ziguinchor, au sud du Sénégal.

Depuis les événements de 1995, pendant lesquels les troubles opposant l’armée sénégalaise aux militants du mouvement  indépendantiste se sont intensifiés, Youtou a perdu l’usage de la piste qui le reliait au reste du Sénégal à cause principalement des nombreuses mines anti-personnel.

De par la fermeture de cette unique piste d’accès, Youtou s’est retrouvé isolé avec comme seule possibilité d’accès, le recours à des pirogues par les bras de mer dénommés “bolons”.

Informations géographiques sur le village

Youtou est un petit village du Sénégal. Il est situé en Basse-Casamance, à proximité de la frontière avec la Guinée-Bissau.

Il fait partie de la communauté rurale de Santhiaba Manjacque, dans l’arrondissement de Kabrousse, le département d’Oussouye et la région de Ziguinchor.

Lors du dernier recensement en 2002, le village comptait environ 1750 habitants et 200 ménages.

Les écoles du village
  • une école maternelle privée avec 3 sections (petits, moyens et grands) comptant environ 65 élèves.
  • une école élémentaire publique comptant 12 classes du CI (classe d’initiation avant le CP) au CM2 avec environ 350 élèves
  • un collège (CM) publique comptant 6 classes de la 6ème à la 3ème avec environ 170 élèves.
Les infrastructures du village
  • Un dispensaire d’état
  • Une maternité rurale
  • Un terrain de foot
  • Un foyer pour les rencontres de villages et des jeunes
  • Un centre de promotion féminine avec comme principale activité la couture
  • Quelques boutiques où on peut trouver les denrées de bases (riz, sucre, huile, oignons…)
  • Un débarcadère avec ponton permettant le chargement et le déchargement des pirogues
Les villageois

La grande majorité de la population vivant à Youtou est de l’ethnie Diola, de religion animiste mais aussi chrétienne et faiblement musulmane.

La langue officielle est le français, enseigné à l’école mais la population parle essentiellement Diola et aussi Wolof chez les jeunes qui ont déjà vécu “une expérience” hors du village.

Localisation du village